Author: Gabriel Ratano

The Shape of Water

The Shape of Water (Guillermo Del Toro, 2018) : Une critique contemporaine du cinéma classique hollywoodien : Guillermo Del Toro est un réalisateur connu pour proposer des œuvres mettant en scène des univers surnaturels décalés empreint à la fois d’innocence enfantine et d’horreur. The Shape of Water, film pour lequel nos attentes étaient très hautes de par notre appréciation personnelle du cinéma de Del Toro mais aussi de par son nombre impressionnant de nominations aux oscars (encore plus que La La Land l’année passée !), ne déroge pas à la règle. Le film raconte l’histoire d’Elisa Esposito (Sally Hawkins), une jeune femme muette,...

Read More

Black Panther

Black Panther : Les chiens ne font pas des chats, mais des panthères…  Suite à la projection presse de the Shape of Water, voilà que j’enchaîne sur le dernier Marvel en date : Black Panther. Pour tout dire, je ne savais pas vraiment quoi attendre de ce film, si ce n’est que les bandes annonces m’avaient mis l’eau à la bouche en proposant quelque chose d’assez particulier, surtout visuellement. En ce qui concerne le personnage lui-même, je dois admettre qu’il m’est assez étranger. Je n’en n’avais jamais entendu parler avant Captain America : Civil War et le film m’avait présenté un Chadwick...

Read More

Murder on the Orient Express

Depuis le début du XXIème siècle, il est plutôt rare de voir des films présentant un cast d’acteurs extrêmement connus et les exploitant au plein de leurs capacités. Les derniers exemples en date, au-delà des franchises très connues comme Marvel ou Star Wars qui ont pour la plupart des acteurs dont la popularité est créée par ces dernières, sont les trois opus de The Expendables, films d’action dégoulinants de testostérone faisant fantasmer n’importe quel « homme » occidental né au début des années 1980. Cependant, ces films ne se servent pas vraiment de leurs acteurs en tant que gage de qualité...

Read More

Thor: Ragnarok

Thor: Ragnarok or Guardians of Asgard: vol. 3 Today we could write a movie critic talking of Thor : Ragnarok as the new generic Marvel movie, spreading the usual dominant ideology profoundly anchored in every single Disney production without an artistic soul, full of stereotypical characters and with a predictable plot. At least that is what we expected to write before seeing the movie. Indeed, the first two Thor movies were – let’s say it loud and clear – absolutely awful, probably the worst movies of the whole Marvel Cinematic Universe, which does not particularly shines for its artistic or...

Read More

Mother!

Mother! ou la manifestation contemporaine du syndrome « post deuxième guerre mondiale » Ceux d’entre vous qui connaissent la filmographie de Darren Aronofsky sont peut-être familiers avec le motif récurrent qui la traverse : la volonté de représenter/parler de ce que personne n’a envie de voir/entendre. Si l’on ne parle que de ses deux films les plus connus du grand public, Requiem for a Dream (2000) et Black Swan (2011), on remarque leur tendance à révéler un aspect du quotidien généralement horrible, les effets de la drogue dans le premier et les dessous du monde du spectacle dans le deuxième, dont...

Read More

Upcoming Events

Archives

Support by

Agepoly
UNIL
EPFL